Untitled

 

Disponible sur Amazon (Cliquer sur la photo)

 

*Broché : 128 pages

Editeur : La Compagnie Littéraire-Brédys (25 mai 2014)

Collection : AUTOBIOGRAPHIE

Dimensions du produit : 21,5 x 1,1 x 14 cm

 

*Format Kindle

Taille du fichier : 365 KB

Nombre de pages de l'édition imprimée : 128 pages

Editeur : La Compagnie Littéraire (2 mai 2016)

 

Synopsis :

ValL nous livre sans détours son expérience en tant que femme bipolaire et son travail quotidien sur elle-même

ValL travaille, elle a une famille, un mari, un jeune fils. Elle a donné le change tant qu’elle a pu, mais au prix de la pire solitude intérieure. Et puis, un jour, c’est le diagnostic : « Bipolaire à tendance schizophrène » ! Symptômes présents, dépressions cycliques, médicaments depuis longtemps déjà… « Avouer sa maladie est un grand pas vers la guérison », nous dit l’auteure, Valérie Labasse-Herpin. Et c’est, là aussi, le but de l’écriture.

ValL bipolaire … et plus si affinités est un témoignage fort, avec des souvenirs d’enfance poignants et un grand accent de sincérité. Parlant de son dédoublement de personnalité, Valérie Labasse-Herpin nous dit : « Un jour, à un moment où je ne trouvais plus de solutions à ma souffrance, Mary est apparue ». Mary, c’était le côté euphorique et fort qui prenait la relève …

Ainsi, ValL et Mary conversent et vivent ensemble … « Être bipolaire, c’est vivre dans un monde où les choses et les êtres n’existent qu’à vos yeux » écrit ValL. Elle ajoute encore, faisant écho au combat du Professeur John Nash contre la maladie, « Mais le plus difficile à vivre, c’est de faire la différence entre les hallucinations et la réalité ».

L’avenir ? L’espoir de redécouvrir le soleil au bout du tunnel.

Un témoignage touchant avec une narratrice attachante qui permet de mieux comprendre les contraintes de la bipolarité au jour le jour



EXTRAIT

Durant 40 ans j’ai tout caché, chaque jour est une épreuve, il suffit d’un courriel comme aujourd’hui pour foutre en l’air des semaines de travail, et je suis suivie depuis 27 ans…
Alors ce n’est pas parce que, je suis coiffée, maquillée, élégante et que je déconne sur FB que je ne cache pas une souffrance… et je suis loin d’être la seule…
Chacun a ses problèmes, mais là je ne vous parle pas de soucis mais de maladie. Alors regardez autour de vous, il y a certainement une personne qui a besoin juste de votre sourire et de votre compréhension.

 

Mon Avis :

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions La compagnie Littéraire pour ce service de presse.

40 ans de souffrance, de non-dits, de solitude… l’auteure Valérie Labasse-Herpin bouillonne, tourbillonne et explose. C’est avec un grand courage et une certaine révolte qu’elle décide de lever le rideau et de sortir de son silence.

Cette autobiographie est un témoignage poignant sur sa maladie la bipolarité à tendance schizophrène avec ses phobies, son dédoublement de la personnalité « Mary »qui n’est que le fruit de son imagination et qui fausse sa véritable identité, ainsi que ses symptômes psychotiques alarmants. Elle ne manque pas de poétiser au début de chaque chapitre ce qui atténue la violence de ces aveux car certains passages peuvent être choquants par le style parfois heurté de Valérie qui insiste à exprimer sincèrement sans détours son dur et incessant combat.

Pour s’en sortir et minimiser ces crises, ses effort sont surhumains, son traitement chimique est lourd mais nécessaire pour sa survie. Alors, Au lieu de la juger, il faut la comprendre. Au lieu de l’éviter, il faut la soutenir.

Si j’admire le courage de Valérie de se dévoiler librement dans ce récit et sa lutte pour se défaire de ses phobies qui lui dédoublent sa personnalité, je discerne un « trophée » à son mari dont le soutien et l’amour l’amèneront sûrement vers le chemin de la stabilité émotionnelle et morale qu’elle mérite après tant de souffrance psychiques et physiques insoutenables.

Merci encore à Valérie pour ce partage et ce ressenti qui m’a permise de prendre connaissance de cette maladie mentale et la terrible souffrance qu’elle engendre pour le malade et l’entourage.