download

 

Disponible sur Amazon (cliquer sur la photo)

 

Broché : 352 pages

Editeur : Calmann-Lévy (2 avril 2019)

Collection : Littérature Française

Dimensions du produit : 15,9 x 3,4 x 22,6 cm

 

Synopsis :

"Tout le monde a trois vies : une vie privée, une vie publique et une vie secrète..." 
Gabriel García Márquez

En 1999, après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan Fawles annonce qu'il arrête d'écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée.

Automne 2018. Fawles n'a plus donné une seule interview depuis vingt ans. Alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs, Mathilde Monney, une jeune journaliste suisse, débarque sur l'île, bien décidée à percer son secret.

Le même jour, un corps de femme est découvert sur une plage et l'île est bouclée par les autorités. Commence alors entre Mathilde et Nathan un dangereux face à face, où se heurtent vérités occultées et mensonges assumés, où se frôlent l'amour et la peur...

Une lecture inoubliable, un puzzle littéraire fascinant qui se révèlent diaboliques lorsque l'auteur y place sa dernière pièce.

 

Mon avis :

La vie secrète des écrivains de guillaume Musso s’apparente à des secousses sismiques qui se préparent à une explosion étincelante de vérités.

La mort qui s’installe sur une île paisible ne peut que provoquer un véritable chaos et un déferlement de questions qui ne tarderont pas à trouver des réponses quoique pas forcément plausibles…

C’est un croisement entre plusieurs personnages en quête d’une réconciliation avec le passé, d’un châtiment ou d’un certain apaisement avec soi

Des personnages qui traversent une guerre intérieure flambée d’émotions contradictoires d’une inondation de pensées vibrantes au point de les fusiller tant leur haine colère et vengeance est grandes.

C’est une reconstitution des évènements qui refait surface et plane le doute sur chacun. D’un écrivain comme Nathan Fawles dont l’agressivité surgit comme un lion en cage face aux stigmates du passé ou bien d’une jeune femme comme Mathilde Monney que, l’amnésie rend ses choix défectueux.

Une histoire qui se balance d’une page à l’autre afin de nous mener au point culminant du dénouement du scénario. On zigzague tantôt réceptif, tantôt réfractaire..

Par contre, la philosophie de l’écrivain au sujet de l’écriture est à prendre en compte. Il y a beaucoup de choses à dire et ressentir…

C’est une bonne lecture mais quelque part, le style de l’auteur diffère de ces précédents romans, je ne retrouve pas sa plume entrainante qui m’accroche sans qu’une ombre de lassitude me traverse.

Et vous l’avez-vous lu ? qu’en pensez-vous ?