Littérature étrangère

 

le=joli=cafe=du=cerisier=heidi=swain=mon=avis


 

Roman feel-good Le joli café du cerisier, Heidi Swain, Raphaëlle Pache (Traducteur), Ed Prisma, 361 p., 19,95 €


 

Quatrième de couverture :

Une histoire d’amour drôle et attachante à la campagne

Rien ne va plus pour Lizzie Dixon ! Comme si se faire plaquer sans ménagement le jour de son anniversaire (alors qu’elle s’attendait à une demande en mariage) ne suffisait pas, elle va également se faire renvoyer de son job. Il ne lui reste qu’une solution : retourner à Wynbridge, le village de son enfance, et tout recommencer à zéro.

 

Elle va pouvoir aider sa meilleure amie, Jemma, qui vient d’ouvrir un café, et renouer avec ses premiers amours : la couture et l’artisanat en tout genre. Et en parlant de premier amour, Lizzie va également devoir composer avec Ben, son amoureux du lycée, très proche de Jemma et de son mari !

 

Une nouvelle vie s’annonce donc pour Lizzie. Arrivera-t-elle à se remettre de son chagrin d’amour ? Et pourquoi pas commencer par raviver une flamme adolescente ?

 

Un roman feel-good léger et drôle

Une petite évasion dans un cadre chaleureux à la campagne , un nouveau style ne me feront que du bien, et puis ce serait l'occasion de découvrir l'écrivaine Heidi Swain, pensai-je. De la littérature anglaise avec Le joli café du cerisier aux éditions Prisma, tout dans ce livre me promettait une lecture touchante.

Avant de rencontrer le beau Gilles Worthington, Lizzie Dixon menait une vie plutôt sombre à Wynbridge, un petit village. Ce fut le coup de foudre, du moins le pensait-elle. Depuis deux ans, elle entretient une histoire parfaite avec lui à Londres. Sa relation amoureuse est torride avec cet homme qui a tout pour plaire, une vie sociale riche et un emploi stable. Bref, elle profite au maximum de sa présence sans se soucier de ce qui se tramait autour d’elle.

Connaissant sa générosité et sa bienveillance, elle s’attendait à recevoir une surprise pour son anniversaire. La proposition de mariage reste son seul souhait. Depuis quelque temps, elle en rêvait secrètement. Le jour J, tout était parfait, mais les circonstances étaient différentes. En fait, cette nuit-là, Giles lui annonce leur séparation et a l’intention de renouer avec son ex-partenaire. La nouvelle a été brutale et a laissé l’esprit de Lizzie confus. Son quotidien est bouleversé.

Quelques jours de repos à Wynbridge lui feraient du bien. Lizzie suit les conseils de sa meilleure amie Jemma, qui est sur le point d’ouvrir le café du cerisier dans le village. Ce sera l’occasion pour Lizzie de prendre soin d’elle et de se changer les idées.

À son arrivée, elle rencontre de nombreuses personnes, en particulier son amour d’enfance dont le nom n’a pas encore été oublié, Ben. Entre ce dernier , le souvenir de Giles, et une mère acariâtre, Lizzie se sent perdue.

Le retour de Lizzie est le bienvenu, mais elle ne se sent pas à sa place, ou du moins elle a honte des commérages sur sa vie amoureuse. Depuis la séparation, elle se remet en question, tente de récupérer son cœur brisé et aussi de démarrer une nouvelle vie, notamment professionnelle. Une rencontre soudaine lui fait redécouvrir son talent créatif : la couture. L’héritage de sa grand-mère. Cependant, devenue vulnérable et confuse, elle progresse lentement et ses peurs refont surface à chaque nouvelle décision.

Heidi Swain nous emmène dans un beau petit village accueillant et chaleureux. Elle décrit l’incertitude de chaque personnage face à des blessures difficiles à guérir, révélant leurs pensées intimes, des secrets cachés qui sèment parfois des malentendus et des conflits entre amis. Cette nouvelle étape sera l’occasion pour chacun de se réconcilier, d’ouvrir les discussions et d’avancer sereinement.

Un roman feel-good léger et divertissant qui permet de s’évader du quotidien et de rencontrer des personnages attachants en quête de sens. L’amour, l’humour et l’amitié font partie de cette touchante histoire.

Avez-vous déjà lu des romans de Heidi Swain ?