Thriller psychologique – Pierre Faupoint auteur – Librinova

 

Thriller psychologique - Pierre Faupoint

Quatrième de couverture :

Ismaël a tout juste 18 ans lorsqu’il est condamné pour trafic de stupéfiants. À sa sortie de prison, à défaut de pouvoir se venger sur ceux qui l’ont condamné, il déverse sa haine sur la gent féminine.

 

En 2005, il commet l’irréparable et le double meurtre sanguinaire dont il est l’auteur fait la une des journaux : quelles sont les raisons qui ont poussé L’assassin poétique à recueillir une enfant ? Où se trouve la petite Lélia ?

 

Quelques années plus tard, oscillant entre pulsions meurtrières et son rôle de père, Ismaël rencontre Nahima. Enfin heureux, il tombe de haut quand celle-ci le quitte sans un mot, et reprend ses massacres… Parviendra-t-il à échapper aux mains de la police et à garantir l’éducation de sa fille ?

 

Mon avis :

Après , Les écervelés un roman dystopique intrigant , nous interrogeant sur l’avenir de l’humanité . Pierre Faupoint m’a suggéré de lire un nouveau genre littéraire avec Je fus un mauvais homme , un thriller psychologique. 

Librinova - Thriller

 

 

Par un beau matin en 2000, le réveil d’Ismaël est glacial . Les gendarmes l’accusent de trafics de stupéfiants . A 18 ans , il se retrouve derrière les barreaux .

Quelques mois plus tard , Ismaël sort de prison avec une perte de son identité . Addict à l’absinthe , l’opium et aux filles , il estime que sa condamnation est illégitime par rapport aux autres dealers .  

A Paris , Ismaël se trouve un piteux domicile , un travail décent , et décide de traquer les femmes .Dans son esprit , un terrible plan de vengeance se trame envers la gent féminine . Ismaël est un homme déjanté ,le traumatisme causé par sa détention a conduit à une haine inexpliquable . Ces réflexions alternent entre raison et folie . 

Il rencontre Mathilde , une junkie. Une relation amoureuse débute entre eux qui contredira ses objectifs un certain temps . Hallucinogènes , drogue et alcool seront leur principale occupation pendant les interminables soirées festives entre amis. Nous accompagnons un couple aux habitudes délirantes. Des conflits composés de jalousie et de trahison aboutiront à la séparation.

En conséquence, les terribles pensées d'Ismaël refont surface. Cathy et  Carolyn seront les victimes de son déséquilibre . Un couple de dealers seront les cibles de son ignominie . Il y a du sang partout, pas de culpabilité ni de regret. Les descriptions détaillées faites par l’auteur me rappellent des films d’horreur dans lesquels les scènes des crimes  sont terrifiantes .

L'apparition d'une adorable petite fille éveillera un sentiment de paternité, un sentiment de protection. Ismaël emmène Lélia et sa chienne à Gaillon. Une tendre relation s’établit entre eux partagés de complicité.Lélia grandit au côté d’un père aimant . Sa présence sommeille les démons ancrés en lui.     

Une nouvelle rencontre au nom de Nahima aurait pu lui faire oublier son aversion envers les femmes s’il n’y avait pas eu une violente rupture… Le cycle infernal recommence d’une manière encore plus violente . Les assassinats se perpétuent laissant les policiers , les enquêteurs découvrirent des cadavres dépecés . Les témoignages , les indices légers seront tout de même une aide pour découvrir le coupable. Un auteur qui signe ces crimes par des poèmes , des alexandrins . Ce n’est pas singulier .

Je fus un mauvais homme sedéploie à nous retranscrire la noirceur de l’âme de l’homme dans une atmosphère sombre et macabre. Ismaël deviendra un tueur en série sans repentance . Des femmes , mais aussi des hommes seront victimes de son imagination démoniaque. Ismaël est un meurtrier en cavale qui entraîne sa fille , témoin de  ses actes morbides . A cet instant , devenu incontrôlable en la présence de Lélia , leur relation devient ambigui  , poussant à l’extrême des aveux douloureux concernant le passé.

Pierre Faupoint nous offre un roman à suspense haletant qui débute en 2000 et se termine en 1999. Dans ce livre , le niveau de peur et  d’angoisses augmentent au fur et à mesure . Mes interrogations sur le personnage restent en suspens un bon moment . Il est détestable sous tout rapport , ambivalent comme dissocié ou possédé , il tue froidement , il y a anguille sous roche quelque part .

L’auteur nous tient en haleine jusqu’au terme d’une fin surprenante grâce à une plume fluide .

Un bonThriller psychologique  à liresi vous êtes un fervent lecteur de ce genre de lecture .

 

Lire aussi sur Pierre Faupoint auteur :

1. Les écervelés