Séma éditions :

 

Quatrième de couverture :

Tout commence par un petit cahier trouvé par hasard dans un asile désaffecté.

L’inquiétude surgit au détour d’un rapport psychiatrique qui laisse entendre que la petite Amy, la rédactrice de ces contes peu ordinaires, était perturbée mentalement. L’angoisse se matérialise sous la forme d’une affirmation : l’enfant a le pouvoir de vous faire vivre vos peurs les plus profondes.

Que feriez-vous si, du jour au lendemain, tous les gens qui vous entourent apparaissaient défigurés, brûlés ? Quelle serait votre réaction si votre fille se liait d’amitié avec un ami pas si imaginaire que cela ? Auprès de qui chercher de l’aide quand votre famille se fait déchiqueter sous vos yeux par les créatures qui se tapissent dans les ténèbres ?

 

Mon avis :

Lorsqu’il s’agit de Frédéric Livyns auteur de nombreux romans genre Fantastique – Horreur, je me lance sans hésiter désireuse de découvrir son ouvrage.

C’est un recueil de nouvelles intitulé « Les contes d’Amy “qui m’a été proposé par séma éditions que je remercie pour l’envoi de service presse.

Cette première de couverture annonce une lecture horrifique qui se confirme d’autant plus avec le synopsis.

12 nouvelles courtes plus ou moins sanglantes selon l’histoire et sont en relation avec la découverte du carnet d’Amy retrouvé par hasard par Coralie une jeune femme venu visiter un bâtiment (plus précisement un ancien asile psychiatrique ) avec son mari Charles .

Les contes d'Amy - Frédéric Livyns -Roman Horreur -Séma Editions

Une description de cette enfant promet de nous envoyer visiter les ténèbres... Et l’aventure commence par des écrits macabres au comble de l’ignominie.

Frédéric livyns possède une plume prenante qui plonge le lecteur dans un livre où la monstruosité domine, où la répugnance occupe les pages. Il est vrai que ce recueil est moins puissant que mes précédentes lectures de cet auteur , mais toujours aussi marquant quelque part.

Chaque nouvelle s’attache a procurer un sentiment étrange d’effroi c’est pour cela que j’apprécie la plume de cet écrivain il a toujours de l’adrénaline à revendre.

Un recueil qui plaira à tous les passionnés d’hémoglobines.