Bonjour,

Etant en partenariat pour l'an 2019 avec Marathons éditions, j'ai eu le plaisir de découvrir E.loisel auteure de romans fantasy et je vous invite à découvrir son parcours ainsi que mes deux chroniques sur les contes d'Erenn Tome 1&2.

 

 

LoiselLien de la chronique sur le Tome1: 

Les contes d'Érenn - TOME 1 : LE Nécromancien De E.Loisel - Mes Chroniques Littéraires

https://marathoneditions.fr/categorie-produit/fantasy/ *Format Broché, ePub, Mobi Dimensions : 21.5* 13.5cm Sur la Terre d'Erenn, une maladie mortelle et incurable, le Fléau, sévit au cœur des populations et terrasse les hommes depuis trop longtemps. Maud, une jeune femme de dix-neuf ans, refuse de voir son père succomber au mal et décide de se lancer à la recherche d'un remède.

http://chroniqueuse6.canalblog.com

 

Lien de la chronique sur le Tome 2:

Les contes d'Érenn - Tome 2 : Les îles sœurs D' E. Loisel - Mes Chroniques Littéraires

Disponible sur Amazon (Cliquer sur la photo) Broché : 295 pages Editeur : Marathon Editions (3 avril 2019) Collection : Les contes d'Érenn Dimensions du produit : 13,5 x 1,9 x 21,5 cm Disponible aussi sur https://marathoneditions.fr Alors que le Grand Maître Tazig Kozh a pris la tête du Pays de Llyr, Maud et ses amis tentent d'y retourner afin d'aider le Nécromancien dans l'élaboration d'un remède au Fléau.Recherchés par la Milice, parviendront-ils à le rejoindre ?

http://chroniqueuse6.canalblog.com

 

Vos Adresses

Facebook : https://www.facebook.com/eloiselauteur/                                             

Instagram: @eloisel.auteur

Et sur le site internet de Marathon Editions: https://marathoneditions.fr/

 

1-Parlez-nous un peu de vous ?

J’ai 34 ans et je suis une nantaise d’adoption depuis bientôt 3 ans. Avant cela, j’ai vécu une dizaine d’années à Lyon où j’ai suivi des études de biologie. Quand je ne travaille pas et que je n’écris pas, je danse ! J’ai fait beaucoup de danse de couple, de danse sportive lorsque j’étais sur Lyon et aujourd’hui je fais principalement du Modern’jazz.

 

2-Qu'est-ce qui vous a donné l'envie d’écrire ?

Je crois que c’est l’envie de lire qui m’a donné envie d’écrire. J’ai toujours ce pincement au cœur (plus ou moins douloureux d’ailleurs) lorsqu’un livre se termine. Vous savez, ce syndrome de déprime post lecture ! Écrire ma propre histoire, faire naître mes propres personnages, ça a été un moyen de lutter un peu contre ce sentiment. Cela dit, plus j’approche de l’écriture du dénouement des Contes d’Erenn, et plus je me rends compte que ce sera tout aussi difficile d’y mettre le point final que de tourner une dernière page !

 

3-Avez-vous un genre particulier ? Et pourquoi ?

J’affectionne plus particulièrement les genres de l’imaginaire (fantasy, science-fiction, fantastique…). Et plutôt les romans destinés aux jeunes adultes. Ce n’est pas parce que ces ouvrages ciblent un public plus jeune qu’ils sont moins complexes ou moins riches. Au contraire. Les thèmes abordés sont tout aussi sérieux et d’actualité. Et puis, on est tellement plus libre dans un monde imaginaire que dans la vraie vie ! J’aime les possibilités infinies qu’offrent ces types d’univers.

 

4-Quelles ont été vos sources d’inspirations ?

Elles sont multiples. Pour les Contes d’Erenn, je me suis inspirée des mythologies nordiques et celtiques. Mais des lieux ou paysages que j’ai pu visiter m’ont également servi de support pour des décors ou des villes.

Certaines chansons aussi m’ont parfois inspiré une scène ou une ambiance.

Quelques-uns de mes amis aussi pourraient se reconnaitre dans certains personnages. Mais chut, il ne faut pas leur dire !

 

5-Combien de temps passez-vous à écrire un livre ?

C’est assez variable en fait. Comme j’écris sur mon temps libre, ce n’est pas forcément régulier. Je dirais qu’il m’a fallu entre 9 mois et un an par tome, sans compter les relectures et corrections.

 

6-Qu'avez-vous écrit et publié jusqu'à maintenant ?

Je vous passe le titre de mon manuscrit de fin d’étude qui est trop long et surtout trop indigeste ! J’ai publié en 2018 une petite nouvelle aux Editions Alter Real, Première réunion, que vous pouvez trouver en ligne. Puis l’aventure des Contes d’Erenn a commencé avec Marathon Editions. La publication du premier tome, Le Nécromancien a eu lieu en juin 2018 et le deuxième, les îles sœurs, est paru le 3 avril dernier.

 

7-Comment avez-vous procédé pour publier votre livre ?

C’est une de mes béta-lectrice et amie, Laureline, qui a déniché un post Facebook recherchant des manuscrits à destination des jeunes adultes. J’ai donc envoyé mon récit aux éditions Marathon, qui m’ont recontacté quelques semaines plus tard pour m’annoncer qu’elles souhaitaient me publier !

Mais attention, avant cela j’avais déjà envoyé mon manuscrit à bon nombre d’autres maisons d’éditions et essuyé beaucoup de silences radio et quelques refus. Le parcours est long avant de trouver un éditeur. Il ne faut pas se décourager !

 

8-Êtes-vous sensible à la critique littéraire ? Comment le prenez-vous ?

Il est très important d’avoir un retour des lecteurs ! Lorsqu’on écrit, on est complètement immergé dans l’histoire et on n’a pas forcément le recul nécessaire pour juger du travail accompli. J’essaie de toujours prendre les critiques comme des encouragements. Bien sûr, quand ces critiques sont positives, c’est très gratifiant. Lorsque que le roman a moins plu, il faut aussi l’accepter. J’essaie d’utiliser les remarques négatives comme leviers pour toujours améliorer mon écriture.

 

9-Quels sont vos auteurs préférés ?

Pierre Bottero est quelqu’un qui m’a beaucoup inspirée, c’est son travail qui m’a motivée à m’essayer à l’écriture. J’aime également beaucoup les thèmes développés dans les romans de Michael Crichton (sûrement mon côté scientifique un peu folle). René Barjavel est aussi quelqu’un qui m’a marqué.

Je lis aussi pas mal de polars et je dois dire que dans ce domaine, cela fait quelques années que Bernard Minier a ma préférence !

 

10-Quels conseils donneriez-vous à une personne souhaitant écrire un livre ?

De se lancer ! Il n’y a qu’en essayant qu’on se rend compte si on peut y arriver. Mais il faut être patient et surtout ne jamais se décourager !

 

11-Je vous laisse terminer...A vous le dernier mot !

Merci beaucoup pour cette interview ! J’espère qu’elle vous aura permis de me connaître un peu mieux. C’est toujours un plaisir pour moi d’échanger avec les chroniqueurs et les lecteurs, alors n’hésitez pas à me solliciter sur les réseaux, ou mieux encore, à venir me voir en évènement !

A très bientôt !