Etincelle1

Disponible sur Amazon (cliquer sur la photo)

 

*Broché: 224 pages

Editeur : FLAMMARION (9 janvier 2019)

Collection : LITTERATURE FRA

Dimensions du produit: 21 x 1,7 x 13,8 cm

 

*Format Kindle

Taille du fichier : 573 KB

Nombre de pages de l'édition imprimée : 224 pages

Editeur : Flammarion (9 janvier 2019)

 

Synopsis :

« Je n’ai plus grand-chose à voir avec la jeune fille que j’étais. Elle m’est devenue presque opaque, comme inaccessible. C’est sans doute pour cette raison que j’ai tant besoin de gratter sous la poussière du temps pour la retrouver intacte. »

Août 1993, Coralie quitte le modeste pavillon de banlieue de sa mère pour la splendide maison de famille de Soline, peuplée d’amis, de parents et d’enfants dont l’aisance et la culture l’émerveillent. Mais derrière les apparences, les amours débutantes virent à la passion, les secrets inavouables des adultes se révèlent, alors qu’au camping voisin une enfant disparaît. Dans cette atmosphère lascive et trouble, ce sera l’été de tous les apprentissages.

Avec L’Étincelle, Karine Reysset livre le roman de cet été brûlant, où une jeune fille en apprendra sur la vie bien plus qu’elle ne l’aurait voulu.

 

Mon avis :

Ce roman de Karine Reysset retrace l’histoire d’une jeune fille à l’aube de sa jeunesse vivant dans l’ombre de sa famille pour se retrouver dans le nid d’une autre plus joyeuse menant une vie plus extraverti plus libre et elle y découvrira l’amour, l’amitié non sans une certaine déviation bousculant ses valeurs en se joignant à l’invraisemblable.

Elle va prendre une direction opposée à la sienne en tentant le diable par un jeu de l’amour pour découvrir le plaisir d’avec un homme et une femme ce qui rend la situation assez instable. C’est une histoire où la jeunesse est en proie à de nouvelles sensations parfois occasionnelles pour se remettre sur le droit chemin.

Je dois dire que je n’aie pas du tout réussi à me plonger dans l’histoire. Cette étape de la vie tout le monde y passe un jour ou un autre mais ce double jeu du personnage est déstabilisant voir dérangeant je n’ai pas pu un seul instant m’attacher à l’héroïne et la plume de l'auteure a pris peut-être part à mon ressenti car l’enchainement des évènements prend une autre tournure ça zigzague un peu…

Par contre, la couverture est joli contrairement au contenu et je m’en trouve un peu désolée..