CameraZOOM-20190406151702911

Disponible sur Amazon (cliquer sur la photo)

 

Quatrième de couverture :

« Elle était une fois la rédactrice La K et sa manipulatrice préférée Glike, une intellectuelle trentenaire et une manuelle quinqua des Femmes à la plume. Dans leur ville parisienne où la Notre-Dame a été recyclée en usine champignonnière alors que la Tour-F-Elle penche désespérément vers l'Avenue de la Grande-Désarmée, les femmes ont survécu à une maladie ravageuse et mortelle. Toutes vivent sans leur couillue ! Les grammairiennes intensifient leur déloyauté langagière autour de la Langfem et une révolution couve... »

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Laurence Qui-Elle de m’avoir fait parvenir son livre au Liban.

La masculine a la particularité de ne contenir aucun mot masculin. L’auteure utilise une contrainte littéraire formelle afin de créer une œuvre oulipienne en travaillant sur la structure des phrases qui résonnent avec la voyelle « e ». On assiste à une effervescence de jeu de mots où la femme domine.

121 pages au féminin-e, une voyelle qui prône provoquant une tournure judicieuse de phrases ficelées asphyxiant le masculin pour faire place à la masculine ce qui rend la lecture surprenante par le fait de voir l’habileté de l’auteure à fournir un travail aussi judicieux.

Elle embrase les pages par un mouvement continu d’une écriture soutenu en relatant une histoire qui se déroule à paris où la maladie éradique la masculine ce qui annonce une apocalypse féminisée dans une société en proie à une guerre entre femelles non sans un brin d’humour, car la tonalité du dialogue est pimpante et incite le lecteur à vouloir poursuivre cette histoire de science-fiction peu commune avec un réel intérêt

Une exclusivité consacrée aux femmes aux personnalités diverses avec une contradiction évidente sur cette privatisation de masculine ce qui demande réflexion.

Un style agréable et instructif mêlé d’une histoire fictive que je vous conseille de découvrir.

Merci-e pour cette découverte enrichissante sur la langue !

 

 

 

CameraZOOM-20190406151551486