41OK-PrkDJL

Disponible sur Amazon (Cliquer sur la photo)

 

Broché: 171 pages

Editeur : Albin Michel (16 janvier 2008)

Collection : LITT.GENERALE

Dimensions du produit: 13,2 x 2 x 20,1 cm

 

 

Synopsis :

Peut-on passer en une seconde de l'amour à la haine ? En s'abandonnant à Richard, qui l'a conquise avec acharnement, Diane se sent à la fois heureuse et fragile. Lorsqu'elle soupçonne qu'il l'aime moins, l'orgueil l'entraîne à commettre l'irréparable... sans mesurer qu'elle sera la dernière victime de sa machination.
Une comédie élégante et cruelle, voilée de tendresse, entre humour et émotion. Un suspense psychologique qui analyse les séismes de la passion amoureuse, et renoue avec les plus belles réussites théâtrales d'Eric-Emmanuel Schmitt, tels ses Petits crimes conjugaux.

 

Mon Avis :

C’est une belle histoire que nous propose Eric-Emmanuel Schmitt dans la tectonique des sentiments qui débute et se prolonge comme un séisme dont on mesure les courbes entre l’amour et la haine prêts à exploser.

Tout commence par un moment d’égarement et une mauvaise interprétation des sentiments de Diane envers Richard pour que tout bascule et dévie d’un amour profond vers une haine indéfinissable. Ce en quoi l’auteur cherche à démontrer qu’en mesurant les sentiments de l’autre par une simple théorie erronée et les secousses commencent à se déplacer en proie à une vengeance cruelle. L’échange dans un couple permet une relation sereine avec une bonne dose d’amour saine.

Le désarroi de Diane fera place à de la méchanceté gratuite par pur orgueil. L’attachement profond de Richard envers elle fera place à un détachement. C’est une effusion de sentiments qui se propagent dans ce récit entre le mal et le bien qui s’entrechoquent parfois d’une manière dérisoire..

C’est une prise de conscience psychologique sur l’amour, le mariage…qui nous secoue au fil des pages qui se jouent entre l’humour et l’ironie.

Une pièce agréable qui se lit d’une traite.