*Vos Adresses:

-Facebook : https://www.facebook.com/amelieromarinauteure/

-Site internet : http://amelieromarin.wordpress.com

 

1-Parlez-nous un peu de vous?
Je m’appelle Amélie, j’ai 25 ans (bientôt 26), et je suis diplômée bibliothécaire-documentaliste depuis le mois de juin. Je viens de trouver un travail dans une bibliothèque universitaire (pour l’instant, ce n’est qu’un remplacement).
J’aime la musique, le cinéma, le tir à l’arc, la danse, le théâtre, la lecture, et j’en passe !

 

2-Qu'est-ce qui vous a donné l'envie d'écrire?
J’avais 7 ans quand j’ai écrit ma première histoire. A la base, je voulais simplement faire plaisir, lire mes histoires à ma petite sœur et mes jeunes cousins au moment d’aller dormir. Mais je ne l’ai jamais fait !


3-Avez-vous un genre particulier?et pourquoi?
J’ai un peu de mal à définir le genre que j’écris, mais effectivement, c’est souvent le même style. Disons que ce sont des scènes de la vie quotidienne avec des thèmes sensibles qui y sont abordés. J’aime les histoires qui ont des morales, c’est ce que j’essaye d’écrire.
Pourquoi ce genre particulier ? Comme j’écris depuis que j’ai 7 ans, j’ai essayé plusieurs genres. Et c’est en écrivant ces scènes de la vie de tous les jours que j’ai compris que je voulais aider les gens à travers mes histoires, en quelque sorte. Montrer que je suis passée par-là, que le lecteur n’est pas seul dans ce qu’il traverse. J’aime transformer mes souvenirs en histoire, c’est aussi une manière de rendre hommage à mes proches.


4-Quelles ont été vos sources d'inspirations?
Quand j’étais petite, mes sources d’inspiration étaient ma sœur et mes cousins.
Aujourd’hui, ma source d’inspiration principale, c’est la vie quotidienne.
Je lis un peu plus qu’avant, j’ai eu l’occasion de découvrir Agnès Ledig et Sarah Morant. Elles écrivent de très belles histoires qui m’inspirent aussi !
La musique est également une source d’inspiration. Je crée des playlists ayant un rapport avec l’ambiance de l’histoire, voire même avec les goûts des personnages. Ca me permet de me concentrer, de m’immerger dans le récit.


5-Combien de temps passez-vous à écrire un livre?
Cela dépend. Mes premiers romans sont assez courts, je les ai écrits en quelques mois, 6 mois au maximum.
Mon 3e roman va bientôt sortir, je l’ai écrit en 7 ou 8 mois.
Certains de mes manuscrits sont en cours d’écriture depuis quelques années parce que je les laisse tomber au bout d’un moment (manque d’inspiration), et après j’éprouve une sorte de crainte à l’idée de les reprendre. Je ne sais pas trop comment expliquer cela…

 

6-Qu'avez-vous écrit et publié jusqu'à maintenant?
Pour l’instant, j’ai publié deux romans :

- « Le Dernier Train » : cela raconte l’histoire de Lindsay. Elle est diplômée en tourisme et a besoin de changer d’air. Elle part du jour au lendemain à Ostende pour se ressourcer. Elle va y faire certaines rencontres, dont une qui va particulièrement bouleverser sa vie.

- « Millie » : cela raconte l’histoire de Milena, une enfant de 11 ans qui est abandonnée par sa maman. Elle est recueillie par Manon, son amie bibliothécaire, qui ne se sent pas vraiment prête à devenir maman. A force de passer du temps ensemble, les liens entre elles vont se renforcer.


-Mon troisième roman paraîtra dans le courant du mois de septembre, il s’intitule « A l’encre de nos maux ». On suit l’histoire d’Ethan et de ses amies : Jenny (l’égocentrique), Maëlle (la mytho) et Anna (la timide). Entre amour et amitiés, insultes et moqueries, la vie d’adolescent n’est pas facile ! Un jour, Ethan va découvrir une lettre qui propose de se parler sans révéler son nom, sans se juger. Ethan va décider d’y répondre.

 

7-Comment avez-vous procédé pour publier votre livre?
Mes 3 romans sont publiés chez 3 éditeurs différents (je cherche encore la perle rare, un éditeur qui me convient). En général, je procède d’une très mauvaise manière : j’envoie mes manuscrits sur des coups de tête. Un soir, je me dis que j’essayerais bien de publier tel manuscrit et je l’envoie à un éditeur qui me fait de l’œil. Je fais donc des recherches sur les éditeurs, je consulte leur ligne éditoriale, leur catalogue, et j’envoie si tout cela me plait bien, je vais dire.

 

8-Etes-vous sensible à la critique littéraire?comment le prenez-vous?
Quand je lis une critique négative, ça me déçoit un peu, je l’avoue. Mais il faut bien passer par-là, on ne peut pas plaire à tout le monde ! Je respecte l’avis de chacun.

Quand je lis une critique positive, ça illumine mes journées, ça m’émeut aussi, parfois.

 

9-Quels sont vos auteurs préférés?
Je suis fan de Stephen King, Franck Thilliez, Bernard Minier, Patrick Bauwen, Agnès Ledig, Sarah Morant.

 

10-Quels conseils donneriez-vous à une personne souhaitant écrire un livre?
Je ne sais pas trop… J’ai déjà lu des conseils d’écriture sur internet qui ne m’ont pas trop plu. Chacun a sa façon de travailler, il n’y a pasde règles. Mais je pense que le plus important, quand on veut écrire, c’est de prendre des notes. Ca permet d’avoir toutes ses idées quelque part, de ne pas les oublier, de les trier pour que l’histoire prenne forme.

Un autre conseil : lancez-vous ! Parfois, il ne faut pas se casser la tête et juste commencer à écrire. Des fois, je ne sais pas vraiment quoi écrire

18033230_1350615445029744_1222922199700402784_n

précisément et une fois que je suis lancée, ça va tout seul.

 

11-Je vous laisse terminer....A vous le dernier mot!!!
Merci pour ce questionnaire, c’était vraiment sympa !
J’espère que cette interview vous aura plu et que l’on pourra discuter d’écriture ou autres ensemble si l’envie vous en dit !