Vos Adresses:


-Blog:Journal d’une démonologue (https://journal-d-une-demonologue.fr/)

-Twitter:@Mariedange

-Page Facebook Marie d’Ange:https://www.facebook.com/mariedangeauteur/?ref=bookmarks

 

1-Parlez-nous un peu de vous?
Mariée, mère de trois magnifiques enfants, je me suis mise à l’écriture sur le tard, à la naissance de ma dernière qui a 6 ans aujourd’hui. J’ai deux passions:l’écriture et le paranormal et il m’a semblé évident de concilier les deux.

Le paranormal avec l’étude de la démonologie et le blog « Journal d’une démonologue », étude qui me permet d’écrire des romans horrifiques très réalistes. Je n’ai pas fait d’étude spécifique dans le domaine littéraire, j’aime écrire, raconter des histoires, c’est tout.J’ai une formation plutôt scientifique, mais je sentais que quelque chose me manquait. Grâce à mon mari, j’ai pu réaliser mon rêve.

 

2-Qu'est-ce qui vous a donné l'envie d'écrire ?
Je pense que j’ai toujours eu envie d’écrire. Au collège, j’écrivais des petites histoires à l’eau de rose et ma meilleure amie dessinait la pochette du livre. On faisait ça très bien. J’écrivais le brouillon, puis je le recopiais sur des demi-feuilles A4 que l’on assemblait et puis l’on collait la couverture. Tout un travail ! J’ai perdu ces ouvrages, comme j’aurais aimé les retrouver ! Au lycée, c’était la psychiatrie qui m’avait beaucoup intéressé.J’ai essayé de décortiquer le comportement humain et parfois j’écrivais des histoires sur les psychopathes.
J’étais certainement la plus littéraire des élèves de Bac S, enfin c’est ce qu’un de mes professeurs m’avait dit à l’époque. Peut-être avais-je raté ma vocation ?L’envie d’écrire est quelque chose de naturel, je ne peux l’expliquer.

 

3-Avez-vous un genre particulier? et pourquoi?
J’écris surtout des romans ou des nouvelles horrifiques, certainement parce que je baigne dans le milieu paranormal.
Je prends une situation basée sur le réel pour y mettre une pointe (parfois une grosse pointe) de surnaturel. Je pars toujours duréel pour y mettre du surnaturel (une possession démoniaque, une histoire de hantise) et le pire c’est que je reste toujours dans le réel, puisque les situations que je décris peuvent arriver ! Du moins, c’est ce que je pense.
J’écris aussi des traités sur la démonologie. Ainsi, je peux vraiment expliquer comment fonctionne les démons, leurs modes opératoires, qui sont-ils et comment ils agissent. Ce sont davantage des documents basés sur des faits scientifiques et inexpliqués.

 

4-Quelles ont été vos sources d'inspirations?
Tout autour de moi est source d’inspiration. Une personne rencontrée au hasard avec un tic particulier peut devenir un personnage de roman. Les faits divers sont une grande source d’inspirations, car ils regorgent d’évènements bizarres, inexpliqués.« Le Manipulé » est inspiré d’un fait réel. « Les 7 + 1 Péchés Infernaux » est un recueil de nouvelles inspiré de faits divers. Comment un quidam banal, sans histoire, ayant une famille, peut-il se transformer en meurtrier ? C’est cela qui m’intrigue, après je laisse faire mon imagination.

 

5-Combien de temps passez-vous à écrire un livre?
Tout dépend du livre ! J’ai mis quatre ans à écrire « Le Manipulé », moins d’un an à écrire « Les 7 + 1 Péchés Infernaux » et quelques mois pour écrire un épisode des Purificateurs.

 

6-Qu'avez-vous écrit et publié jusqu'à maintenant?
- Le Manipulé, un thriller noir, un roman horrifique.

- Les 7 + 1 Péchés Infernaux, un recueil de nouvelles horrifiques.

-Les meilleurs dossiers Warren, livre reportage qui regroupent les meilleures enquêtes du couple Warren.

-Je suis mort, un roman psychologique, dur, qui montre la réalité de notre monde actuel.

-Recueil des légendes de la Dame Blanche, un livre reportage sur les légendes et les apparitions de la Dame Blanche.

-L’influence du démon dans l’histoire de l’humanité, un traité de démonologie.

-3 épisodes des Purificateurs, une série basée sur des enquêtes et faits inexpliqués.

-L’exorcisme et la possession démoniaque, un traité.

-Dictionnaire de démonologie occidentale, un traité de démonologie.

 

7-Comment avez-vous procédé pour publier votre livre ?
Au début, j’ai commencé par envoyer les manuscrits à des maisons d’édition, petites, moyennes ou grandes. Je n’y connaissais rien en fait. J’ai eu des propositions, mais la plupart étaient à compte d’auteur. J’ai publié mon premier roman chez Edilivre, mais cela ne me convenait pas.
J’ai cherché un autre éditeur, et je suis tombé sur une petite maison d’édition. Là encore, j’ai compris que je m’étais fait avoir. Alors, j’ai décidé de publier mes écrits en autoédition. Au bout de trois ans, j’ai compris que l’autoédition était limitée, alors j’ai ouvert une petite maison d’édition « La Rose du Soir », qui me permet de distribuer mes livres. C’est une forme d’autoédition déguisée !

 

8-Etes-vous sensible à la critique littéraire?comment le prenez-vous?
J’aime la critique, lorsqu’elle est constructive. Cela permet d’avancer. Par exemple, beaucoup m’ont fait part de leur ressenti à la lecture du recueil de nouvelles « Les 7 + 1 Péchés Infernaux » : c’est trop court, il faudrait étayer les histoires, ajouter des détails,mettre une morale… J’ai repris le recueil et je l’ai modifié.Les critiques non constructives je n’y fais plus attention. Avant cela me touchait beaucoup, mais la plupart du temps, ce sont des personnes mal attentionnées,jalouses,qui cherchent,derrière leurs écrans, à vous détruire. Maintenant, je laisse couler.Et puis, l’on ne peut pas plaire à tout le monde !


9-Quels sont vos auteurs préférés?
J’adore Stephen King, pour ses histoires, mais aussi pour son style. J’ai commencé à lire Stephen King alors que j’avais à peine 10 ans ! C’est jeune ! Je piquais les livres dans la bibliothèque de ma mère et je lisais en cachette.
J’ai découvert, il y a peu, Jean-Christophe Grangé et j’adore son style ! Bien sûr, c’est du policier, mais il mène vraiment son histoire d'une main de maître.J’aime aussi beaucoup Bret Easton Ellis.
Zola est certainement mon auteur français favori. J’aime sa façon de montrer le monde d’une manière noire, tellement réaliste, il est le maître du roman naturaliste. Sa façon de dépeindre des situations ou des personnages est tout simplement superbe.


10-Quels conseils donneriez-vous à une personne souhaitant écrire un livre?
Qu’elle laisse parler son imagination, qu’elle se fasse plaisir. L’écriture est avant tout un plaisir, même si parfois, elle devient une torture,

IMAG0002-1

mais une bonne torture !


11-Je vous laisse terminer....A vous le dernier mot!!!
Merci de m’avoir permis de réaliser cette interview, merci aussi pour votre chronique sur « Les 7 + 1 Péchés Infernaux ».